Je fais partie d’un groupe d’hypnose, relativement ouvert aux nouveaux membres. C’est à la base un groupe qui s’adresse aux praticiens de tout type: rue, spectacle, thérapie, médicale, …

Cependant, le plus souvent, on y retrouve des discussions en lien avec des accompagnements (de thérapeutes donc). Les tendances commencent à changer un peu, mais il fut un temps où l’on ne voyait quasiment que des demandes de scripts.

Tous les exemples sont amplifiés afin de démontrer combien les scripts doivent être utilisés de manière précautionneuses et intelligentes afin d’être exploités sans danger, le tout sur le ton de l’humour.

Qu’est-ce qu’un script?

Un script, c’est un texte à lire tel quel, un monologue écrit, qui permet de comprendre comment formuler une séance. C’est grosso modo le texte que vous lisiez au mot près devant la classe lors d’un exposé. Plus bas dans cet article, je parle de script pour désigner les scripts “prêt à l’emploi” qui peuvent tourner sur internet.

Pourquoi c’est utile?

L’interêt du script est qu’il permet de mieux comprendre certains points techniques. Intégrés à une thématique, ils deviennent tout de suite plus concret et parfois moins compliqués à appréhender. Un script peu également servir à saisir le déroulé d’une séance. Ils peuvent également aider à trouver des métaphores ou à formuler une idée. Le problème, c’est que beaucoup de thérapeutes à l’heure actuelle travaillent uniquement avec leur script. Ils installent leur client puis leur lisent le script. La bonne utilisation à mon sens consiste à se l’approprier pour se former, à s’inspirer de l’idée, à comprendre la mécanique appliquée derrière et éventuellement à piquer l’une ou l’autre métaphore.

Pourquoi c’est une fausse bonne idée?

À l’image de l’étudiant qui lit sa feuille de note, le professionnel qui lit son script “récite” son texte au client. Je ne pense pas que se servir de script soit une mauvaise idée. Le réel problème réside dans l’utilisation qui en est faite. Voici quelques raisons qui me poussent à déconseiller leur usage en mode “lecture” devant le client.

1. Le client vient pour que vous l’aidiez avec son histoire…

Et non avec UNE histoire… La première raison donc, c’est évidemment que les scripts sont impersonnels. Nous interagissons tous différemment, et le risque en utilisant un texte figé, est bien entendu que votre client ne s’y identifie pas. Qu’il ne lui parle pas. Si votre script ne correspond pas à l’image qu’il se fait de son problème, ce peut être une cause d’absence de résultats.

Ce qui nous amène au problème #2, le manque de connaissances.

2. Manque de technique et problème technique

Imaginez. Vous avez du bol, le texte que vous lisez à votre client lui parle beaucoup. Tellement d’ailleurs, qu’il éclate en sanglots. Puisqu’il n’est pas prévu par le script que le client pleure, comment allez vous poursuivre la séance? Un professionnel formé correctement, et qui a des connaissances techniques peut parfois anticiper l’émotion. Et encore, je suis sympa, je pars du principe que le client reprend ses esprit. Qu’en est-il si ce n’est pas le cas? Avez-vous bien emporté votre script pour apaiser un client en proie à ses émotions?

Tout le monde pleure en thérapie me diront certains. C’est évident et c’est probablement essentiel pour certains, mais entre un mèdecin qui joue aux flèchettes sur mon bras et l’autre qui essaie de détourner mon attention pour que je ne sente pas la piqure, j’ai choisi mon camp, pas vous?

3. Que faire si votre imprimante ou ordinateur tombe en panne?

C’est une question extrêmement serieuse.

4. Le problème de chaque client est unique

Appliquez donc le script d’arrêt de la cigarette à un client pour qui fumer permet de calmer sa phobie sociale (par exemple). S’il arrête, il est quasi certain qu’il compensera autrement. Mais croisez déjà les doigts pour qu’il arrête. En ne brandissant pas votre script avant même d’avoir vu le client, vous auriez peut être compris que ce n’était pas l’arrêt de tabac qu’il fallait travailler en priorité.

5. C’est ennuyeux, le client n’est pas en transe, il dort

6. Cela ne vous pose aucun problème de conscience…?

De donner les mêmes solutions à tout le monde? D’être payé à lire toute la journée? De mettre en péril la sécurité psychique de votre client en lui donnant des solutions toutes faites? Et je ne parle pas du fait que vous donnez à tous vos confrères la réputation d’escrocs pour éviter de sortir de votre zone de confort. Et puis au final, ne vaut-il pas mieux qu’il écoute les audio MP3 gratuit qu’on trouve sur youtube? Au moins avec les retours, il peut savoir si ils sont bien écrits 🙂

Blague à part, l’hypnose est un outil tellement riche, qui permet d’utiliser tellement de ressources, qu’il est à mon sens INJUSTE de la limiter à … Un texte imprimé la veille au soir.

Conclusion

Vous l’aurez compris, lire des scripts c’est très bien, mais pas devant le client, ni en les récitant par coeur. Il est primordial d’adapter nos séances à nos clients, par respect pour eux et afin d’optimiser nos résultats. Il est essentiel, avant de décider quel protocole utiliser, de rencontrer le client et d’échanger sur sa problèmatique.

Trop de praticiens demandent quels protocoles utiliser alors qu’ils n’ont qu’une vague idée de la raison pour laquelle le client les a contacté.

Trop de praticiens lisent des feuilles de script alors qu’ils n’ont même pas intégré la technique utilisée, ou le sens du texte.

Trop de praticiens n’ont aucune idée de ce qu’ils utilisent comme technique, ou de comment elle fonctionne.