Qu’est-ce qu’un mangeur émotionnel?

Comme l’explique très bien le B.A-BA du mangeur émotionnel, d’Izabelle, sur le forum Linecoaching, le mangeur émotion est “Quelqu’un qui utilise la nourriture pour calmer ses émotions et ses ressentis“. C’est une envie normale d’ailleurs, que d’avoir parfois envie d’aliments-doudou. Ce qui l’est moins est d’en avoir tout le temps envie, ou en quantité démesurées.

Pourquoi a-t’il recour à la nourriture?

Parce qu’il lui manque des outils pour gérer un sentiment ou une émotion, il “s’évade” en se nourrissant de manière démesurée d’aliments généralement riches.

C’est sa manière de mettre la tête sous terre. Jusque là à peu près équilibré dans son alimentation, ou en tout cas sans trouble grave, il trouve momentanément une source de plaisir éphémère, et sait que ses problèmes ne sont pas résolus, mais y trouve un soulagement, un bien être qu’il ne peut ressentir efficacement autrement. Il étouffe ses émotions, évacue sa frustration, se “met en action” en mangeant.

Et après?

S’en suit alors un cercle vicieux de restriction cognitive qui ne lui permet que très difficilement de s’en sortir. En quelques mots :

  1. Il décide, seul ou sur les conseils de son médecin, de perdre du poids.
  2. Commence alors pour la majorité de ce type de mangeur un combat presque perdu d’avance contre son corps. Il le privera de kilo-calories en espérant maigrir.
  3. On rentre dans un chemin pavé d’une succession d’hyper-contrôle de l’alimentation, où on pèsera, comptera, listera tout ce qui est avalé, et de lâcher-prise, tel que les cheat days, les “craquages”, les “foutu pour foutu”, les barbec en famille, etc…
  4. Tout ceci constituera une période d’instabilité qui donnera au mangeur émotionnel l’impression de ne pas réussir, de manquer de volonté. Ce qui aboutira à un renforcement de la sensation de manque de confiance en soi. Il fera donc d’autant plus confiance aux bien-pensants qui lui suggéreront de se mettre au régime, et de repartir ainsi pour un tour, mettant sa confiance en lui de plus en plus à mal au fur et à mesure des cycles.

En résumé :

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Cycle-des-TCA-1.png.

Ajoutez à cela que la plupart des gens à qui l’on dit de maigrir ne le font pas pour des raisons écologiques pour eux (on veut les “obliger” sans prendre en considération tous les éléments contradictoire dans leur carte du monde), ou ne sont pas prêts à le faire (la réflexion ne vient pas d’eux), et vous comprenez pourquoi les régimes sont non seulement inefficaces, mais également destructeurs pour la majorité des personnes, et ne fait qu’accentuer leur surpoids sur le long terme. Lire mon autre article sur le sujet.

Prenez un instant pour réfléchir : Combien de kilos aviez vous à perdre, au tout début? Comment était votre rapport à la nourriture? Dans quel contexte avez-vous commencé votre régime? Qui vous l’a conseillé?