Avant de lire cet article, je vous recommande mes deux autres articles sur les régimes ici et . Comme je vous le disais dans mon article sur la difficulté des régimes, voici les étapes abordées lors d’un coaching alimentaire.

grand escalier symbolisant les étapes importante d'un coaching alimentaire

Étape 1 : Affronter ses émotions

Affronter ses émotions constitue la première étape du coaching alimentaire

  • Pour déterminer le point de départ du TCA
    Et trouver le besoin initial qui a été comblé par la nourriture, et qui a déréglé le schéma alimentaire. Quels outils vous ont manqués? Que fuyez-vous ?
  • Pour se prouver que l’on peut régler ses problèmes autrement
    Qu’en s’en dissociant via l’alimentation. Manger peut être une manière de se sentir mieux, mais pas à n’importe quelle condition. Le but de cette étape est de devenir autonome et d’apprendre à utiliser les outils qui ont manqués auparavant, pour solutionner les obstacles présents et à venir autrement qu’en mangeant.
  • Pour apprendre à gérer ses émotions sans les étouffer
    Et apprendre à les accepter, à les exprimer, à se questionner quand l’envie de manger revient.
  • Pour devenir soi-même, en se sentant mieux

Étape 2 : Neutraliser les aliments, dédramatiser les pratiques alimentaires

  • Pour que les aliments de “cheat meal” ne soient plus tabous
    Et comprendre que, même les aliments caloriques peuvent être consommés sans “grossir” s’ils le sont de manière ponctuelle et raisonnable
  • Pour désacraliser les aliments “sains”
    Et comprendre que manger des aliments pauvres toute la journée ne fait pas devenir mince plus rapidement
  • Pour apprendre à ne plus culpabiliser et à accepter les choix que l’on fait
    Sans s’en blâmer ou s’en reparler intérieurement le reste de la journée/semaine

Pancake, représentant à la fois l'aliment riche

Étape 3 : Avoir une alimentation intuitive et bienveillante envers soi-même

  • Pour se dé-focaliser de la nourriture en dehors du moment des repas
    Et ne plus attendre les repas en subissant des émotions liées à ceux-ci.
  • Pour remettre les aliments à leur place d’éléments nutritifs
    mais pas seulement. C’est OK d’avoir envie d’un aliment riche de temps en temps sans se prendre la tête. Même chose pour le sport : Ce n’est pas qu’un moyen de brûler des calories, ni une “torture”. C’est avant tout une manière d’utiliser son corps différemment, de faire connaissance, équipe avec lui.  Arrêter de se punir est un excellent moyen de commencer à faire la paix avec Soi. 

Les étapes du coaching alimentaire sont bien sûr modulables et interchangeables, mais constituent une bonne base si vous souhaitez aujourd’hui commencer à travailler seul sur cet aspect de votre vie.

Dessin sans titre

Et vous, vous en êtes où? Sur quoi travaillez-vous en ce moment? Quelles difficultés rencontrez-vous?