Allez vous choisir, ou rester dans votre tunnel? Cherchez vous les solutions ou les excuses?

Que ce soit dans le cadre d’un projet ou d’un désir de changement, il est important, lorsque l’on veut avancer, de se responsabiliser et de se rendre compte que l’on peut toujours trouver une solution et décider de ce que l’on veut faire/obtenir. Nous ne le faisons pourtant pas systématiquement, et c’est dommage car c’est souvent un levier pour prendre confiance en soi, que de se responsabiliser. Et inversement, c’est en prenant confiance en soi que l’on se responsabilise. Gardez à l’esprit que nous avons toujours la responsabilité de choisir qui nous voulons être et ce que nous voulons obtenir.

La responsabilité de choisir?

Qui voulez-vous être? Responsable de votre succès ou victime de votre vie?

Partons du principe que vous savez ce que vous voulez, et que vous l’obtiendrez. Recommencez jusqu’à l’obtenir : Si vous envisagez une seconde de ne pas obtenir un résultat, vous vous donnez la possibilité de ne pas y parvenir, et cela vous permet de vous déconcentrer de votre objectif.

J’ai discuté avec un ami l’autre jour, qui me disait qu’il avait 1001 raisons d’être malheureux et d’avoir pris du poids. Je pense que on a les raisons que l’on cherche, et qu’on a les solutions que l’on cherche. Si vous vous demandez si vous avez des raisons d’échouer, vous en trouverez. Si vous restez focus sur COMMENT arriver à votre objectif et que vous trouvez des solutions et des stratégies pour vous adapter aux aléas de la vie, et transformer les obstacles en challenges, vous y arriverez aussi. Tout est dans l’état d’esprit. Qui voulez-vous être?

Si le résultat ne vous convient pas, on se fiche de savoir pourquoi vous l’avez obtenu, ou pire, pourquoi vous l’obtiendriez (ce qui sous entend que vous n’avez même pas encore essayé). Trouvez un autre chemin pour contourner le tronc d’arbre. La vie nous apprend qu’il y a toujours un itinéraire bis, même si parfois, il est un peu caché ou qu’il faut attendre que les choses se mettent en place pour pouvoir y accéder.

Ce qui compte vraiment, c’est que si vous savez ce que vous voulez et que vous ne l’avez pas encore obtenu, vous recommenciez

Et si finalement, je change d’avis?

Tout dépend de votre réflexion interne. Qu’est-ce que vous vous racontez ?

Est-ce la route qui vous a découragé, ou la destination qui ne vous branche plus tant que ça? Si c’est la route, changez de paysage 🙂 Il y a d’autres façons de faire, d’autres angles d’attaque. Peut-être n’avez vous pas regardé partout? Ou peut être que vous êtes dans un tunnel : La vie vous impose de continuer à avancer dans la même direction, le temps que d’autres choses pointent le bout de leur nez.

Si au contraire vous sentez que finalement, la destination n’est pas la bonne, réfléchissez un peu plus loin… Qu’est-ce qui vous a fait prendre cette route? Qu’est-ce qui vous plaisait au départ? Il y a fort à parier que ce soit toujours le cas, mais que les à-côtés vous rebutent. Comment adapter la situation?

Et vous? Comment vivez-vous les tunnels?