Il y a deux semaines, je vous expliquais dans cet article que j’avais récemment rencontré une situation qui m’a fait peur. Je vous avais également parlé de la 5 seconds rule, de Mel Robbins, qui expliquait qu’il fallait profiter de l’impulsion pour agir.

En effet, si nous attendons comme je l’avais alors fait un court instant, la machine à scénarios imaginaires se met à faire des films tous plus horrifiques les uns que les autres. Résultat, nous ne faisons rien. Toute la difficulté est alors de passer à l’action.

Grégory, de prendreconfiance, va dans ce sens également, en donnant le même conseil que Mel Robbins. Dès que vous avez envie de faire quelque chose et que vous sentez la peur arriver, agissez !

Pourquoi il faut agir pour dépasser sa peur?

Agir quand on a peur, permet de reprendre le contrôle (la responsabilité) de sa vie et de combattre l’impuissance ressentie dans une situation inconfortable. D’un point de vue pratique, cela permet de libérer le stress engendré par cette situation. Si vous n’agissez pas, cette énergie sera gardée à l’intérieur, vous amenant à cogiter, provoquant toujours plus de peur, et donc d’énergie génératrice d’angoisse. Plus cette énergie va s’emmagasiner, plus la paralysie va être difficile à dépasser.

C’est la raison pour laquelle il est plus que bénéfique, quand on sent que la peur augmente (et donc que nos pensées rationnelles ne suffisent plus – parce que biologiquement, la peur passe au dessus – pour l’apaiser) de passer à l’action pour y couper court.

C’est un peu le même processus que lorsque nous rendons notre copie après avoir relu notre copie, pour la 10ème fois pour certains, pour la 2ème pour d’autres.

Comment faire?

En découpant l’action en plus petits pas, on reprend le contrôle de la situation et on réduit donc ce sentiment d’impuissance. Cela permet de sortir de la position de victime dans laquelle on se trouve lorsque l’on a peur. Si aucune action est possible dans l’immédiat (Voir l’article sur le passage à l’action que j’ai écrit précédemment), l’une des options peut être d’établir un plan d’action précisant les conditions pour chaque passage à l’acte. Ceci permet d’avoir l’impression que la situation “est gérée”. Il suffira ensuite de s’en tenir au plan si la situation n’a pas changé.

Dans mon cas, ma peur étant purement “logistique”, prendre contact avec des déménageurs pour avoir une estimation des prix a suffit à me rassurer, j’ai donc pu envoyer mon dossier. Et vous, quelles sont vos techniques pour dépasser vos peurs?

agir quand on a peur